Flux
Articles
Commentaires

Alain D nous propose un compte rendu vu de l’intérieur de la journée du 6 avril 2014.

En ce dimanche  6 avril une trentaine de Casimirs s’étaient donnés rendez-vous à partir de 9h00 à l’aérodrome de Pontoise/Cormeilles en Vexin  pour le CPM « maniabilité, trajectoire de sécurité »

Le petit déjeuner improvisé par Simon, son thermos et ses pains au chocolat accompagnent les chouquettes apportées par Alain.

Au fil des minutes le groupe devient de plus en plus dense, les motos alignées comme à l’accoutumé prouvent l’engagement des Casimirs à se perfectionner. Le petit déjeuner arrive à son terme !

François rassemble le groupe, Patrick prend le relais pour nous informer du déroulement de la journée.

Trois ateliers seront mis en place pour ce CPM en cette matinée. Cependant, deux thèmes sont à l’ordre du jour :

2 ateliers maniabilité allure lente et gestion du point de patinage

1 atelier slalom à allure modérée, 40km/h.

Atelier 1– Planche/et le carré

Passage sur la planche > regard droit devant pour se préparer à l’entrée du carré

Entrée du carré > stabiliser le point de patinage, guidon en butée et concentrer son regard sur le cône central pour faciliter la rotation. L’importance des points d’appui est capital pour cet exercice.

Atelier 2 – gymkhana

Plusieurs portes disposées en quinconces sont à passer pour cet exercice, un demi-tour à réaliser pour  repartir dans l’autre sens vers le point de départ. Comme pour l’atelier 1, stabiliser le point de patinage, les points d’appui, genoux bien serrés. L’engagement de la machine doit se prendre vers le cône extérieur, anticiper et concentrer  son regard sur la porte suivante à passer.

Atelier 3 – slalom

Alignement de plusieurs cônes à intervalles irréguliers et demi-tour

Contre-braquage à 40km/h pour cet exercice. Position souple sur la moto et maitrise des points d’appui et en particulier les cuisses plaquées sur le réservoir pour faciliter l’engagement et le comportement de la moto.

Plusieurs « figures imposées » pour cet exercice

-          Assis(e)avec les 6 points d’appui

-          Assis(e)avec le bras levé

-          Debout

-          Debout le bras levé

Quelques retardataires arrivant, c’est au tour de Baptiste de prendre en charge les exercices d’échauffement nous permettant de ce fait d’entreprendre dans les meilleures conditions les ateliers à venir. Les joies de la mécanique étant, quelques irréductibles s’efforçaient à chercher une fuite dans un pneu récalcitrant. En vain celui-ci na plus donné signe de faiblesse par la suite.

Casim_Virages_0001

Compte tenu de l’effectif des participants, le groupe est divisé en trois parties homogènes. Les ateliers peuvent donc commencer !! Le temps clément nous accompagne toute cette matinée et les quelques apparitions du soleil se font ressentir sous le casque et le blouson.

Quelques affinages et réglages de garde d’embrayage seront nécessaires sur certaines machines, pour parfaire la maitrise des exercices.

La matinée se termine avec la satisfaction d’avoir tous bien progressé. Quelques chutes sans gravité, du jardinage pour ma part son les fruits de cette matinale bien remplie. Le temps est venu de faire le plein d’énergie et nous diriger vers les points de restauration. L’heure convenue pour le rendez-vous de l’après midi est à 14h à l’aérodrome.

Nous voici donc de retour !

Quelques participants nous on quittés pour cet après midi.

Patrick nous rappelle les règles essentielles pour aborder dans les meilleures conditions une trajectoire de sécurité. L’EDSR (Entrée Découverte Sollicitation Reprise de stabilité!) késako !! >> Les 4 phases pour la réalisation d’une trajectoire de sécurité idéale.

E – entrée du virage, on régule sa vitesse avec le bon rapport engagé. Pour un virage à droite on se positionne à  la gauche de sa voie de circulation, pour un virage à gauche à la droite de sa voie de circulation.

D – découverte du virage, le regard droit (ligne imaginaire) le plus loin possible vers l’extérieur de la fin du virage.

S – sollicitation, report du regard, stabilisation puis accélération progressive lors du contre-braquage.

R – reprise de stabilité, on allonge son regard, adapte sa vitesse et se positionne sur sa voie de circulation.

Patrick complète cette explication par un croquis pour mieux la  visualiser.

Ensuite, nous nous dirigeons par plusieurs groupes en direction de Marines pour mettre en pratique les conseils de nos moniteurs jaunes Piou Piou , qui partiront dans un premier temps reconnaitre le circuit d’apprentissage du moment.

Par groupe de 2, moniteur/stagiaire nous effectuons un premier passage en suivant notre ouvreur. Les rôles sont inversés sur le retour, un débriefing est effectué à l’arrivée par le moniteur pour corriger les erreurs. Riche de conseils apportés par nos hommes en jaunes, nous travaillons cette fois ci en solitaire la trajectoire de sécurité.

Casim_Virages_0012

Casim_Virages_0008

Le déroulement va bon train, et c’est l’occasion pour quelques uns d’enfourcher une machine différente de la leur, sur les routes de Marines. Aller chez un concessionnaire pour essayer une machine !! Pas la peine, tu adhères à la Casim, tu as l’embarras du choix.

Casim_Virages_0071

Le temps passe vite, il est 16h15 nous avons tous bien travaillé par cette journée grise, parfois ensoleillée et il est temps pour certains de nous quitter. Alain remercie l’ensemble des participants et leur engagement pour le travail et les progrès réalisés tout au long de la journée.

Merci à l’ensemble des organisateurs de cette journée, pour les nommer, Pascal, Patrick, François, Alain, Baptiste et Jean-Philippe et tous les participants(es) pour le travail accompli lors de ce CPM.

Merci Alain pour la rédaction de ce CR.

La CASIM 21 propose aux adhérents et non adhérents de la CASIM une journée piste le 9 mai 2014 sur le circuit de Pouilly en Auxois.

Vous trouverez tous les renseignements nécessaire sur l’affiche de l’événement ci dessous:

journée piste Casim 21

 

N’hésitez pas à les contacter également par mail pour tout demande d’information:

ldavnath@aol.com

Pour les plus curieux, le compte rendu de cette même journée la fois précédente est disponible en CLIQUANT ICI.

 

Le printemps étant là, la CASIM 78 vous propose pour ce dimanche 6 avril un CPM 100% entraînement.

Concernant l’organisation, voici les informations :

Ordre du jour : Trajectoires de sécurité (en virages) ; maniabilité (principalement à allure lente – ou pas).

Déroulé :
Rendez-vous est donné à 9h00 à la piste de l’aérodrome de Pontoise/Cormeilles-en-Vexin.

09h00: Arrivée des participants sur la piste de l’aérodrome, puis constitution de deux groupes de stagiaires.
09h30: Début des CPM : le premier fera de la maniabilité sur place, l’autre groupe partira faire du virage du côté de Marines.
12h00: Pause déjeuner au centre commercial Auchan tout proche (Flunch, Quick etc… éviter le chinois qui sert trop lentement !).
14h00: Re-rendez vous sur la piste de l’aérodrome pour inversion des groupes.
16h30: Fin de la journée.

Lieu :
Aérodrome de Pontoise-Cormeilles

À noter : ce CPM ne nécessite aucun pré-requis (pas de connaissance ou CPM obligatoire préalables).

Attention cependant :
S’agissant d’un CPM au cours duquel votre belle mécanique va être mise à l’épreuve (encore), il est indispensable que cette dernière soit au mieux de sa forme.
Il vous revient donc au préalable de vérifier l’état général de votre machine et notamment : roulements, transmission, plaquettes de frein, usure et pression des pneus, etc.

Merci à Florence, du chapter Plaine de France pour la rédaction de ce compte-rendu

Chiffre des dizaines multiplié par trois, ou bien au carré, 24 mg/l ou bien est-ce 0,5… où sommes-nous ?
En cours de maths ? Non.
Simplement en séance théorique d’un stage de sécurité deux roues motorisées.

Vous pensez que cela a été pénible et rébarbatif et qu’il y a mieux à faire un dimanche ? Et là, je vous arrête tout de suite : tout faux !
Cet exemple de chiffres n’est qu’un clin d’œil à une séance qui se voulait à la fois magistrale mais aussi sympathique et participative.

Sise au milieu d’un petit café tenu par une femme charmante, la projection de slides et vidéos était très enrichissante pour rafraichir ce qui ne devrait être qu’une évidence pour des bikers aguerris…comme nous ! Et pourtant force est de constater que les échanges entre nos membres du PDFC et notre gendarme instructeur étaient très loin d’être aussi plats qu’on pourrait le penser. 
Positionnement sur la route, anticipation, réaction, météo, vitesse, rame, quinconce, mais aussi alcool et stupéfiants, le tout ficelé dans une présentation soignée et entrecoupée de discussions et de quizz, font que cette matinée à l’abri des gouttes (avec un bon café) a non seulement passé très vite mais a très certainement participé à renforcer notre sensibilité à rouler tous ensemble dans la joie et la bonne humeur, l’esprit plus réceptif qu’il n’est déjà, soucieux de notre propre sécurité, mais aussi de celle des autres.

 

moto HD

Après un repas copieux et de qualité pour un budget très raisonnable, nous avons rejoint le circuit « plateau » afin de passer à une partie plus physique et plus parlante encore ! Il est le loin le temps du permis moto…on se demande parfois comment on a pu avoir ce petit morceau de papier prometteur de ballades et de liberté !
Et là, tout s’explique par deux mots simples : Harley et Davidson !
Nos machines superbes ne sont pas celles sur lesquelles nous passons notre baptême du feu et là est toute la différence. Lequel d’entre nous s’entraine avec une machine de 300 kilos en moyenne à passer sur des trajets sinueux entre des plots ou sur une planche de bois ou passe à « fond la caisse » devant un radar (gratuit celui-ci…) juste pour voir combien de mètres sont réellement nécessaires pour s’arrêter sur un freinage d’urgence ou encore se « tirer la bourre » avec les copains au départ arrêté en toute sécurité  ? Résultats intéressants…

Enfin, ne tarissons pas d’éloges sur Christophe, gendarme-motard instructeur dédié à la cause, souriant, compréhensif et très pédagogue et François, jeune permis depuis trois ans qui manipule nos Harley’s sur circuits lents et alambiqués d’une façon tellement sidérante qu’on a simplement envie de rejoindre son association pour écouter quelques conseils supplémentaires et participer à d’autres séances de manipulation de nos superbes destriers.

D’aucun dirait que nous avons perdu du temps au pays de Oui-Oui, coincés entre Monsieur le Gendarme et Madame Laquille, mais certains ne me contrediront pas si le sentiment est plutôt de s’être un peu préparés à tourner  » La grande vadrouille » !

Il est heureux que Passion Road ait répondu présent à ce projet, que Vince l’ait coordonné avec des professionnels sérieux mais pas sinistres et que tous les participants se soient donnés avec plaisir et bon esprit à cette séance découverte. 

A quand la deuxième ?

 

Tags: , , , , , ,

Voici ce que Christine a pensé de la balade du 23 mars 2014 au départ de Versailles.

Après un passage par le bureau de vote, direction le château de Versailles pour le RDV de 10h, sous le soleil mais avec un thermomètre un peu avare en degrés…

IMG_20140323_100516

A cette heure là, la majorité des Casimirs ayant répondu présents sont déjà là, ainsi que Louis XIV avec sa monture. Ce dernier, malgré son cheval déjà sellé, n’a jamais voulu nous suivre… Tant pis pour lui!

Rien de surprenant ; convivialité, papotages, blagues et cafés jusqu’au briefing. Le roulage en D est retenu pour les deux groupes car nous sommes (sauf erreur de ma part) 19 en tout. Enfin…au départ!^^

Le premier groupe des « rapides » prend le départ à 10h30. L’équipe des « tranquilles » (dont j’ai fait parti) fait de même quelques minutes plus tard. On quitte rapidement la ville pour profiter de petites routes de campagne.

 

A midi, pause pipi pour les filles… euh, non, pour les hommes en fait! On quitte Rosny sur Seine pour rejoindre le premier groupe à peine plus loin.

Pause à Lavacourt

IMG_20140323_123835 IMG_20140323_123744

Simon nous donne ses prévisions météos ; pluie à venir! Nous ne sommes qu’à dix/quinze minutes de Freneuse mais il a vu juste! Une bonne rincée nous tombe dessus avant la pause déjeuner.
On se réchauffe et prend des forces chez Mac Mickey alors que la pluie a cessé.

Quelques motards se retirent de la balade au départ de l’après-midi. La pluie est revenue mais, ouf, cela ne va pas durer longtemps!
La route nous mène à La Roche Guyon et sa fameuse route des crêtes.

IMG_20140323_145703PANO_20140323_144310

 

Après la traversée d’une petite partie du Vexin, le groupe s’émiette à Meulan. Les « tranquillous » se retrouvent donc à cinq puis quatre à l’arrivée. Nous retrouvons Louis devant son château de bonne heure, vers 16h/16h15, après 150km de balade.
La bande des rapides n’est pas encore là. Nous apprenons qu’ils sont à une demi-heure de l’arrivée suite à plusieurs pauses.
Ca ne va pas plaire à Louis, le monarque mais j’ai bien envie de citer Jean de La Fontaine « Rien ne sert de courir, il faut partir à point »! :langue

Seul point négatif ; avant le départ, une base de loisirs avec possibilité de baignades a été évoquée mais nous ne l’avons pas vu! Un petit bain par ces températures aurait été…rafraîchissant :jesors:

Voilààà! Mission accomplie.
(Dommage que Stéphane de Groodt ne soit pas à la Casim car ce CR aurait été beaucoup mieux!)

On le répète souvent mais jamais assez ; merci beaucoup pour l’organisation et la bonne ambiance :)

 

Merci à Christine pour ce compte rendu et à Damien pour les photos.

Older Posts »