Flux
Articles
Commentaires

Le dimanche 2 novembre 2014 se tiendra le CPM Freinage et Virages de la CASIM 78.

Vous aurez l’occasion de vous perfectionner sur ces thèmes tout au long de la journée, la partie Freinage sera pilotée par Pedro et je prendrais en charge la partie Virages. Nous aurons le support actif de l’ensemble des moniteurs et aides moniteurs présent pour cette journée.

Rendez vous à 9h00 au plus tard à la salle LCR « Chateau Bruloir » à Cergy.

Le programme de la journée:
– 09h00 -> 09h30: café de bienvenu, organisation des deux groupes de stagiaires
– 09h30 -> 12h30: le groupe A partira sur la piste de l’aérodrome pour la partie Freinage et le groupe B restera dans la salle pour la partie Virages
– 12h30 -> 13h30: Pause déjeuner dans les différents restaurants des alentours
– 13h30 -> 14h00 Rendez vous de nouveau dans la salle Chateau bruloir pour le changement de groupe, le groupe A restera pour la partie Virages et le B partira pour les ateliers Freinages
– 17h30: Fin de la journée

Quelques points d’attentions:
– les ateliers de Freinages vont fortement solliciter votre machine, il est indispensable de prendre de le temps de s’assurer du bon état général de sa moto avant de venir à ce CPM, les vérifications importantes sont l’état global du système de freinage (réglage de la poignée, pédale, bon état des durites et du niveau de liquide de frein, bon état des plaquettes et des disques)
– pour le stationnement des moto à proximité de la salle, merci de respecter les résidents et de vous stationner sur le parking public, prévoyez également de prendre un antivol car les motos ne seront pas visible de la salle de réunion
– venez également avec le plein d’essence si vous ne voulez pas repartir le soir avec la charge de la rédaction du CR

A dimanche,

C’est au petit matin dans le voile bleuté de la nuit à 06h00 que nous nous sommes réveillés, les 2 dernières recrues en date de la CASIM 78 pour ce premier et grand rendez-vous Conduite en groupe assortie d’une balade dans le Vexin.

Petit déjeuné avalé, itinéraire décidé, c’est via le forum de la CASIM que nous et 4 autres motards avons conclus d’un rendez-vous au Leclerc du bois d’Arcy. Ainsi, les deux derniers poussins de la CASIM prirent la route au guidon de leur CBF600N et V-strom 650 et purent profiter d’un lever de soleil N-douzien sur la National 12. La route fût rapide tant nous avions hâte de croiser les premiers casimirs, comment cela allait se passer ? Les moniteurs seront-ils sympa? Ou sans pitié!? Autant de questions qui nous passaient par la tête.

8h05 Nous arrivons au dit rendez-vous. Nous sommes accueillis par 2 casimirs qui avaient répondu présent à l’appel via le forum. Après un petit échange fort sympathique, c’est finalement à 5 que nous avons pris la route direction Cormeilles-en-Vexin! Nous roulions en quinconce naturellement sans même nous en rendre compte que nous étions déjà en train de faire l’un des exercices du jour.

09h00 Nous arrivons sur l’aérodrome de Cormeilles-en-Vexin, et quelle surprise ce fût de voir autant de motos garées parfaitement droites les unes à côté des autres, des BMW, des Honda, des Kawasaki, des Ducati, et bien d’autres formant un arc en ciel de toutes les couleurs. Mais surtout notre première pensée fût… « Mais d’où sortent toutes ces V-strom?! On n’en voit jamais d’habitude! » Nous faisons rapidement la connaissance de nos ainés qui nous ont accueillis chaudement! On nous a même offert le café!

09h30 Trêve de bavardage les choses sérieuses allaient commencer. C’est à grand coup de klaxon que nous sommes appelés à nous rassembler, l’on nous sépare en 3 groupes afin de nous expliquer l’emploi du temps de la journée, et de commencer un cours théorique très instructif sur la conduite en groupe, qui s’est avéré bien plus intéressant que ce que nous imaginions… Nous qui pensions déjà tout savoir sur le roulage en groupe apprenions maintenant à rouler en D…

Une technique qui nous était tout à fait inconnue.

On a pu voir la différence entre des motos se suivant en ligne et des motos roulant en quinconce

14101909201317360912626820

 

14101909201517360912626821

 

 

 

 

 

 

 

 

Et la différence est frappante! Les autres usagers de la route nous voient tellement mieux en quinconce. Ce fût un échange des plus instructifs entre les stagiaires de la Casim et les moniteurs très professionnels.

14101909202117360912626823

 

10h30 Début de l’exercice du roulage D sur route réelle! Un boucan incroyable vient réveiller ce paisible aérodrome, cet arc en ciel de couleur qui dormait paisiblement se met à rugir comme l’orage! Au rythme des moteurs prêt à déchainer leur puissance, c’est en 4 groupes de 14 que nous avons pris la route dans le Vexin afin de mettre en pratique la théorie vue ce matin. Mais… les petits jeunes allaient rapidement comprendre qu’un plan diabolique était déjà en train de se dérouler… Car c’est sans nous prévenir que les moniteurs nous ont tendu un piège…

En effet, en roulant en D au moment de poster un motard à une intersection afin de marquer celle-ci… le serre-file (fermeur) se fait attendre… longtemps… loooongtemps… tout cela pour voir si les élèves avaient bien suivis le cours.

Et bien sûr les premières erreurs arrivent, notamment l’un des derniers poussins qui a pris l’initiative de partir sans attendre son serre-file… « Y’a plus personne derrière moi? Bon bah j’y vais… attendez moi les copains! » grave erreur! Qui valut au groupe de se séparer complétement. Heureusement nous nous sommes retrouvés. Et c’est pourquoi vous êtes actuellement en train de lire ceci.

12h00 C’est l’heure d’apaiser les estomacs criant famine. Nous nous sommes retrouvés sur le parking d’un Flunch où nous nous sommes séparés en plusieurs petits groupes, chacun ayant ses préférences en matière de restaurant.

13h30 Une fois les casimirs rassasiés et des clefs de contact retrouvées. C’est sur ce même parking que nous sommes briefés sur la balade qui suit, 100km dans le Vexin. Les encadrants se sont divisés en 4 groupes de difficulté variée… il y avait:

  • le groupe pépère
  • le groupe pépère mais un peu moins
  • le groupe pas trop pépère
  • le groupe pas trop trop pépère mais… quand même un peu pépère

14101909200917360912626817Enfin tous les groupes se valaient, et c’est ainsi que nous avons pris la route. Moi et mon groupe étions guidés par Baptiste et son GS 1200 à travers les petits villages et les magnifiques routes du Vexin. Le rythme est agréable, ni trop lent ni trop rapide, nous nous sentions bien et en sécurité derrière Baptiste, jusqu’à ce qu’un malheureux embrayage décide de rendre l’âme ce jour-là… Nous avons quand même poursuivis la balade et après un enchainement de virages des plus excitants nous nous sommes arrêtés sur la route des crêtes, au-dessus de la Roche-Guyon pour reposer les poignets et échanger quelques conseils. Tout le groupe suivait bien, la quinconce était respectée et brisée lorsqu’il le fallait, les informations circulaient bien dans le cortège.

Nous avions une vue sublime sur la vallée de la Seine en contre-bas

1410190920261736091262682514101909202417360912626824

 

 

 

 

 

 

 

 

17h00 Nous sommes de retour sur l’aérodrome de Cormeilles-en-Vexin pour un débriefing de la journée, tout le monde était très satisfait de cette journée, et les moniteurs en ont conclus certains point à revoir notamment, insister sur le fait de montrer clairement qui est le fermeur, à quoi il ressemble et qu’elle est sa moto. Ainsi que la conduite à tenir en cas de pépin. Élèves comme moniteurs ont progressé ce jour-là. Et comme le veut la coutume de la CASIM 78, le temps fût magnifique toute la journée et pile au moment de se quitter… le temps commença à changer, les petites gouttes annonçant un retour rafraichissant…

 

CR présenté par Mikaslash

Photos prises et éditées par mickaHELL

Ci dessous le compte rendu de la balade hors planning du 11 octobre proposé sur le forum par MickaHell.

Réveil à 8 heures après une dégustation de spiritueux à base d’orge malté et de canne à sucre la veille au soir, la pluie bas son plein… Mince, ce n’est pas ce qu’ils avaient dit sur le site de la météo ! La motivation dans les chaussettes, je jette un œil sur les forums pour voir si mes comparses n’ont pas eu la bonne idée d’annuler. Aucun nouveau message, il va falloir y aller !
Après avoir englouti le petit déj et enfilé les affaires de pluies, direction Pontoise. La route est détrempée, mais la pluie s’est arrêtée de tomber, c’est déjà ça.
J’arrive au point de rendez-vous à 10 pile, Didier est déjà là ; facile quand on habite à 2 kilomètres ! Damien nous rejoint quelques minutes plus tard. L’heure du départ théorique sonne, mais il en manque toujours 2. Un coup de fil à Ced, il me dit qu’il arrive dans 5 minutes. Entre temps Eric arrive sur son ZX9R.
Après les présentations d’usage, un papotage en règle et un briefing rapide nous voilà partis à l’assaut des routes détrempées du Vexin avec une légère brume en toile de fond. Mais c’est sans compté sur le « CASIM 78 power »… 15 minutes après le début de la balade, le soleil arrive et restera avec nous pendant toute la journée ! La prudence reste de mise sur les routes mouillées. Le rythme est tranquille et nous permet de profiter du paysage et des villages typiques Vexinois. Arrivé à Saint-Clerc-sur-Epte, nous bifurquons plein nord vers Gisors. Les routes commencent à s’assécher tranquillement (sauf en sous-bois), ce qui nous permet d’augmenter un peu le rythme.

Quelques kilomètres avant d’arriver à Gournay-en-Bray pour la pause déjeuner, petite frayeur pour la tête du convoie en arrivant à un croisement. Les 2 derniers ne sont pas là, on les aperçoit 300 mètres avant mais on ne voyait pas bien ce qu’il s’était passé car les arbres masquaient en partie la vue du beau virage qu’on venait de passer. Fausse alerte, Eric a décidé de s’arrêter marquer son territoire sans prévenir dans le dégagement du virage. Après la vidange, direction Gournay-en-Bray pour reprendre des forces sur une terrasse de resto en plein soleil.

14101303505617360912608817

Un fois le ventre plein, on se réquipe pour rejoindre Gerberoy

14101303503917360912608804

 

Après quelques grandes courbes avalées presque aussi vite que notre repas, nous voilà à Gerberoy pour faire une promenade digestive fort agréable dans un village désert et au soleil .

141013035047173609126088111410130350441736091260880914101303504017360912608805

 

La promenade terminée, nous repiquons sur Gournay pour donner à boire à nos montures puis nous nous dirigeons vers Saint-Germer-de-Fly et sa belle abbaye puis Neuf-Marché pour faire la partie la plus monotone du road-book : 15 km de départementale toute droite. Peu avant Gisors, nous bifurquons à gauche pour remonter vers Saint-Aubin-en-Bray puis repiquer vers Auneuil et redescendre sur Marines.

1410130350551736091260881614101303505417360912608815

Après avoir bu un verre et papoté un peu avec le barman lui aussi motard, Didier et Damien nous quittent tandis que nous terminons le road-book avec Ced et Eric. Je crois que c’était la partie avec la route la plus pourrie de la balade avec terre à gogo, quelques trous et saupoudrée de cailloux. M’enfin, nous arrivons sain et sauf à l’Isle-Adam sans crevaison à déplorer ! Voilà le temps de regagner nos foyers respectifs pour un repas et un repos bien mérité !
Merci au 4 qui m’ont accompagné et qui ont bravé l’incertitude météorologique matinale. Le jeu en valait clairement la chandelle !

Merci a tous les participants pour ce compte rendu ensoleillé.

 

La CASIM 78 vous propose le dimanche 19 octobre 2014 le CPM conduite en groupe le matin et une balade l’après-midi. Plus d’info sur le forum : http://forums.casim44.fr/viewtopic.php?f=26&t=5083

Avec quelques semaines de retard, vous trouverez ci dessous le CR de la journée piste de fin aout sur le Circuit de l’Ouest Parisien vu de l’intérieur par Dame Soon Ah:

En ce dimanche 24 août, nous partîmes à 3 chevaliers, Sir Ludo des Bois, Sir Richard Cœur de Lion et moi même, Dame Soon ah à l’assaut de la grande arène de Dreux.

Nous nous retrouvâmes au petit matin sur nos fidèles destriers, le ciel était clair mais la température glaciale, le rendez-vous ayant été fixé à 6h30 du matin. Il faut avouer que nous autres, chevaliers des temps modernes, n’avons peur de rien ou selon les dires de certains, sommes un peu maso… Je vous laisserai seul juge.

Nous étions tous 3 en tenue de chevalier, casque intégrale, plastron et jambières full cuir, ainsi que botte de moto. Arrivés à l’arène à 8 heures, nous nous retrouvâmes devant portes closes ; Monseigneur Pascalus et sa garde rapprochée n’étant pas encore arrivés.

Très vite des chevaliers surgirent de tous bords, la herse fut levée et ce fut bientôt une quarantaine de montures qui envahirent les lieux. Après une petite collation et un doux breuvage chaud, au doux nom de café, le STAFF de Sieur Pascalus commença a nous énoncer le déroulement de cette journée de festivité. Quatre groupes de niveaux de joute furent établies et les règles de conduites de l’ordre de la chevalerie expliquées afin que le déroulement du tournois puisse se faire en toute sécurité. Il est à souligner que le but de la journée était d’éprouver nos montures et notre dextérité dessus, et non de risquer nos vies. Le Sieur Rémi Le Petit était là pour veiller au grain et flageller les potentiels récalcitrants.

Une fois les montures contrôlées, le premier groupe s’élança dans l’arène.

20140824_151842

Nous enchaînâmes ensuite, dans une frénésie toute pleine d’enthousiasme et d’adrénaline les séances de brief de roulage, les sessions de roulage et les débrief techniques. Furent passé en revue tout au long de la journée : la trajectoire piste, la gestion de l’allure et du freinage, la position sur la moto et le déhanché, dans un esprit de franche camaraderie propre aux chevaliers CASIMIR.

Casim Dreux 2014 - 14

 

Casim Dreux 2014 - 32

A midi, le repos du guerrier fût le bienvenu et nous ripaillâmes dans l’herbe verte à l’orée de l’arène, dans un grand pique-nique à ciel ouvert sous un soleil éclatant. Nous entendions le vents dans les arbres, les gazouillis des oiseux, et quelque ronflements des sieurs CASIMIR

Puis l’alerte fut donnée car l’heure de la reprise avait sonné. N’écoutant que notre courage, nous ré-enfourchâmes nos montures pour remonter à l’assaut de l’arène et affronter le bitume. Aucune chute ne fût à déplorer lors de cette journée, même si ma monture dévia un instant pour aller brouter l’herbe verte du prêt.

Casim Dreux 2014 - 30

Casim Dreux 2014 - 24

Casim Dreux 2014 - 14

C’est fatigué mais heureux que nous rentrâmes l’esprit encore plein de folles émotions. Nous étions devenues plus fort et en brave, nous avions vaincues nos peurs et affronté l’arène, nous étions devenu de grands chevaliers.

Merci à tous les participants / encadrants pour la réussite de cette journée et à Pro Pulsion pour la confiance dans la location de leur piste.

Merci à Céline pour la redaction de ce CR est à Alain et Laurent pour les photos.

Casim Dreux 2014 - 56

Quelques vidéos de cette journée sont également disponible en CLIQUANT ICI.

Older Posts »