Flux
Articles
Commentaires

Voici le CR de la journée d’initiation au secourisme telle que nous la raconte Adrien.

Matin:
Début de cette journée secourisme vers 9h30 et transmission des vœux pour cette nouvelle année. Enfin j’imagine. En effet, votre serviteur s’est dévoué pour rédiger ce CR suite à un léger retard.
A titre d’estimation, une quarantaine de personnes se sont réparties sur 2 ateliers: RCP (Réanimation Cardio Pulmonaire) et démarche PAS (Protéger Alerter Secourir).

Atelier RCP: partie théorique qui va à l’essentiel, pratiques et manipulation concernant les hémorragies et le massage cardiaque et le défibrillateur et enfin présentation de vidéos de secourisme, un peu dignes d’une pub de yaourt au passage. Il faut quand même préciser que les acteurs sont tout d’abord des pompiers.
Merci à Garance pour sa participation enrichissante !

Midi :

Tout le monde file à la pizzeria pour le plus grand bonheur des affamés et du gérant du resto. 40 personnes, l’établissement affiche complet et l’équipe en cuisine se relève les manches. Gestion impeccable du staff qui nous a permis d’être de retour au complet au lycée pour 14h30. L’après midi commence, la digestion aussi!

 

 

 

 

 

 

Ce n’est pas l’heure de la sieste mais celle des exercices sur la PLS.

Après midi:
Atelier PAS: très bonne présentation de la démarche par Gilles et Gaël qui préparent leur CAMABC, sans subir une éventuelle pression liée à la présence d’une monitrice PSC1 qui maitrise le sujet. Après la théorie, passage à la pratique de la méthode de Heimlich, de la technique des 5 claques dans le dos et de l’incontournable PLS. Ah oui, on retrouve aussi le même genre de vidéos que dans l’atelier RCP. Leur gros avantage, c’est qu’elles ont quand même eu le mérite de bien faire passer le message!

Fin de cette journée vers 16h30, un peu plus tard pour ceux qui se sont retrouvés bloqués à cause d’une voiture garée devant la sortie.. Ce CPM a bien rafraichi la mémoire de certains et rempli celle d’autres de façon bien utile. Ni trop peu ni trop nombreux, nous avons tous pu – du moins dans un des deux groupe – essayer les diverses techniques apprises et profiter des expériences et connaissances des Casimirs en matière de prévention et d’intervention. Les ateliers étaient très vivants, avec beaucoup de questions et tout autant de réponses souvent gratifiées d’une bonne boutade des familles déclenchant une série de suivantes!

Merci Adrien pour ce CR et merci à Garance (et Fatima) pour leur soutien dans l’organisation de cette journée.

L’ensemble de Conseil d’Administration vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année 2016 et une excellente année 2017 pleine de motos, de virages et de paysage de balade.

Le dimanche 4 décembre 2016 se tiendra le CPM Equipement du motard dans la salle LCR des Châteaux de Cergy.

Programme de la journée:

  • 9h00: arrivé des participants et petit déjeuner d’accueil
  • 9h30: CPM Equipement du motard avec déclenchement de gilet airbag
  • 12h30: fin du CPM

C’est un CPM uniquement théorique, vous pouvez donc venir en voiture ou en transport en commun si vous le désirez.

_r0a8080v3Vu les circonstances, nous n’avons pas de CR à donner à un adhérent ayant réalisé une boulette, donc je m’y colle.

Je vais vous raconter la petite histoire de la dernière balade Casim de l’année 2016, celle qui marquait les dernières activités en extérieur avant l’hiver et ses courtes journées au temps aléatoire. D’origine, une balade à 30, un restaurant pour changer des peu mémorables fast-foods sur le parcours et 200 kilomètres dans le Sud de la région Parisienne, au départ d’Arpajon, jusqu’aux abords de la forêt de Fontainebleau (histoire d’aller faire un tour sur la route d’Arbonne, coin fort renommé pour la concentration en champignons virages). Bon, autant dire que le programme n’a pas été tout à fait comme espéré.

Déjà, ça commençait par un climat pas vraiment amical, le temps sec du début du week-end a laissé la place à du vent soufflant fort en rafales et quelques averses de pluie, de quoi vouloir faire préférer sa couette à sa moto. Donc, des 17 prévus initialement au rendez-vous, nous n’étions que 10, en ayant réussi le tour de force d’avoir 5 encadrants, 4 adhérents et 1 extérieur. Si on le souhaitait, on pouvait faire de la balade un cours de trajectoires de sécurité géant. Ce qui semblait le plus difficile au premier abord ? Sortir du lit et affronter le trajet de liaison. Nous avons donc constitué deux groupes, de toutes manières sans grosse différence de rythme vu l’état des routes.

Le temps de recevoir un coup de fil du restaurateur, échaudé par le nombre final de convives et pour nous confirmer qu’il n’ouvrait pas pour 10 personnes, nous nous sommes mis en route (il faut dire que j’avais commencé à lui parler de 30 personnes, puis 17, puis 10, je comprends que ça agace, et de notre côté on se sent un peu mal de mobiliser du monde pour rien). La matinée a été finalement la partie la plus délicate du tracé : routes jonchées de débris (feuilles, bouts de branche), le vent qui réapparait parfois en plaine (mais finalement pas si sensible que cela) et des averses intermittentes. La moyenne et le rythme s’en s’ont ressentis, pour l’angle et les sensations, il faudrait revenir plus tard.

2016-11-20-11-47-30 2016-11-20-11-47-01A la Ferté Allais, nous avisons un troquet histoire de sécher un peu et de faire le point. Nous continuons donc vers Milly où nous trouverions quelque chose à nous mettre sous la dent. Le groupe d’Arnauld et Mickaël a trouvé le moyen de faire des extras par la faute d’un GPS facécieux, le notre finit par garer les motos et repérer à pieds un restaurant ouvert pouvant nous accueillir tous ensemble.

 

Deux grosses heures plus tard avec des estomacs bien lestés, nous reprenions la route. Nous n’avions plus que la chaussée humide à nous soucier, le ciel étant bien moins menaçant que pendant la matinée. Nous n’avions plus assez de temps pour envisager des aller-retour en cours de trajectoire de sécurité sur la route d’Arbonne, car ce fut au final la baisse de luminosité qui nous a fait écourter le reste de la balade (à tout casser 40 kms) pour revenir tout de suite à Arpajon à la tombée de la nuit.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Chacun est rentré ensuite à son domicile, sous la pluie pour ceux qui avaient le plus de route à parcourir avec la satisfaction d’avoir pu profiter d’une journée somme toute pas aussi apocalyptique qu’elle s’annonçait.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Merci à Alexandre, Aurélie, Aurélien, Dominique, Jean, Mickaël, Patrick et Victor pour leur présence maintenue malgré les conditions climatiques et leur participation à la balade.

Merci à Arnauld, Dominique et Patrick pour les photos.

Prochaine journée Casim, en salle cette fois-ci, le 4 décembre pour le CPM équipement.

Bonjour à toutes et à tous,

Pour la dernière balade de l’année, nous vous proposons de rouler dans le Sud de la région parisienne, au départ d’Arpajon en suivant les petites routes du Gâtinais et les abords de la forêt de Fontainebleau.

Date, lieu, invités

  • Rendez-vous à partir de 9h sur le parking du supermarché Lidl d’Arpajon.
  • Pour ceux qui ont besoin de faire le plein d’essence,la station Total est juste à côté (faites le plein juste avant de nous rejoindre).
  • Il est possible pour un non-adhérent de participer à une balade à trois conditions : le quota d’inscrits et adhérents n’est pas atteint, nous en informer, et s’acquitter d’une participation de 5€ le jour de la balade (assurance de la CASIM).
  • Départ 9h30 avec les groupes formés.
  • Le retour est prévu à Arpajon pour 17h au terme des 190 kms du roadbook.

Restauration

  • Nous proposons également une pause déjeuner dans un restaurant à Milly la Forêt, Chez Marcus.
  • Il comprend une entrée, un plat, un dessert, un café et une boisson (eau plate, pétillante, soda) pour 25 €.
  • Deux choix sont disponibles pour chaque plat dans le formulaire d’inscription

Rappels

  • Pour l’heure il y a 30 places en tout (encadrants inclus) afin de garantir des groupes de taille raisonnable avec le nombre d’encadrants disponibles. Les premiers inscrits sur le formulaire ET adhérents à l’association auront donc la priorité.
  • Des invités pourront se joindre à nous selon les modalités rappelées plus bas si le quota n’est pas atteint. Si d’autres encadrants peuvent se libérer, nous augmenterons le nombre de places disponibles.
  • Inscription obligatoire via le Formulaire d’inscription: les passagers sont également priés de le remplir afin de choisir leur menu

Les fichiers de roadbook vous sont été envoyés avec le mail d’invitation.

Merci d’avance pour votre réponse et à dimanche !

Older Posts »